PETIT COURS DE MÉTEOROLOGIE PERSONNELLE…

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vadémécum pour des temps agités

 

Les jours se font longs, de plus en plus longs. Ras le bol, déprime, fatigue…et toujours aussi difficile de nous fier aux bulletins de la météorologie nationale ! Tant pis ! Utilisons notre baromètre personnel à bord et plongeons-nous dans nos connaissances passées…

Loin de céder au désarroi provoqué par ces bulletins « fous », loin de nous rendre fous du fait de cette folie ambiante, nous allons garder tous nos esprits, les rassembler et plutôt tenter de PENSER AVEC NOTRE RAISON ET NOTRE BON SENS. Il est plus que temps !!

 

La station de météorologie nationale n’est pas fiable. Mais nous avons quand même une radio à bord qui doit impérativement nous empêcher de totalement nous égarer.

Nous pouvons donc encore écouter d’autres stations météos, et communiquer avec tout un RÉSEAU d’autres navigateurs : certains pris dans la même tempête que nous, d’autres sont des navigateurs experts hors tempête.

Et par NOTRE BON SENS et l’ÉCHANGE RAISONNÉ avec ces autres êtres doués de RAISON et de CONNAISSANCE, nous pourrons nous faire ce que Platon appelait une OPINION RAISONNÉE. C’est-à-dire non pas une opinion fondée sur la majorité des gens, ni sur des sentiments – sensations – impulsions – imaginations, mais sur L’ENSEMBLE DES FAITS ÉTABLIS ET DES RECHERCHES EN COURS, LES ÉCHANGES RAISONNÉS avec les autres et NOS CONNAISSANCES, qui nous permettent de nous approcher au plus près d’une VÉRITÉ RELATIVE.

Surtout évitons la panique de la météo folle… Comment ?

EN PRÉVENANT STRESS, DÉPRIME ET DÉSARROI et EN LUTTANT CONTRE TOUTE PERTURBATION DU SOMMEIL qui pourrait bien dérégler, en cascade, le reste de l’organisme… et nous faire perdre par-dessus tout notre LUCIDITÉ MENTALE et notre VIVACITÉ D’ESPRIT !

Petit rappel :

Le stress survient du SENTIMENT D’IMPASSE qui résulte du déséquilibre entre la perception que nous avons des contraintes imposées par l’environnement et la perception de nos propres ressources pour les affronter.

L’état de stress mobilise magnésium, calcium, potassium et zinc et détourne la tyrosine et le tryptophane de leur utilisation cérébrale (acides aminés précurseurs de la dopamine et de la sérotonine, neurotransmetteurs responsables respectivement de la motivation et de l’équilibre nerveux et émotionnel).

Et les conséquences ne sont pas des moindres ! : INFLAMMATION de l’organisme, BAISSE DES DÉFENSES IMMUNITAIRES, perturbation du CYCLE VEILLE/SOMMEIL, réveil précoce, coup de pompe, COUP DE BLUES, IRRITABILITÉ, NERVOSITÉ ET DÉPRIME…

 

  • Contre le stress :

Augmenter les apports en minéraux, très mobilisés par l’organisme en état de stress ;
La vitamine C régule la sécrétion du cortisol ;
– La mélisse, la lavande, la passiflore, l’aubépine, la valériane… favorisent détente et relaxation ;

  • Contre la déprime :

– Les vitamines du groupe B et les omégas 3 influent le bon fonctionnement du système nerveux ;
– Des compléments alimentaires à base de L-tyrosine, mucuna pruriens, … assortis d’une alimentation riche en protéines le matin, peuvent aider à compenser une carence en dopamine pour retrouver de l’entrain ;
– Une supplémentation en griffonia, 5-HTP ou millepertuis, augmentée d’un apport alimentaire riche en tryptophane : chocolat noir, banane, amandes, … pour le goûter, agissent sur la nervosité et concourent à l’apaisement.

  • En cas d’insomnie :

L’eschscholzia et le lotier, connues pour leurs propriétés calmante et relaxante, améliorent la qualité du sommeil ;
– La mélisse, la passiflore … favorisent un sommeil normal ;
En dernier recours, la mélatonine contribue à réduire le temps d’endormissement et à rétablir des nuits tranquilles.

  • Enfin, pour le maintien d’une lucidité mentale :

– Des plantes adaptogènes telles que la rhodiola rosea ou le ginseng ont des effets bénéfiques sur le stress, la dépression et le sommeil en même temps qu’elles stimulent l’énergie et la vivacité ;
– Le ginkgo biloba et le bacopa protègent du stress oxydatif et soutiennent les capacités intellectuelles.

Tous les compléments adaptés peuvent se retrouver en cliquant sur le lien suivant : https://copmed.info/2RZDxVT

Toutes les consignes sont données… N’oublions pas respiration, méditation et yoga, rire sans mesure, faire du sport et bien manger !

Une dernière chose encore : parler de ses craintes, être écouté et entendu, aidera à la représentation d’un FUTUR, d’une ISSUE. N’hésitez pas à me retrouver sur Doctolib ou Qare pour une téléconsultation.

 

Articles récents

Recevoir l'actualité santé et bien-être

Votre e-mail ne sera jamais cédé à des tiers, il n’a vocation qu’à recevoir des nouvelles de Foods for Mood.

Fermer